Indicateurs/Métriques du prédimensionnement

Bonjour à tous,

Le travail de pré-dimensionnement d’ELFE se poursuit avec l’arrivée de @youenF puis @kcatnip. La stratégie de travail est de simuler différentes configurations énergétiques du territoire (Puissance installée, consommation, taux de flexibilité…) puis d’observer les résultats au travers d’indicateurs.

Ces simulations (environ 2.5 millions de scénarios * 8700h annuelles) seront faites une seule fois, sur les serveurs de l’ENS Rennes. Youen a produit un outil qui permet ensuite d’observer les résultats de façon ergonomique et simple (lien vers l’outil).

Nous listons ici les différents indicateurs proposés, suite à nos premiers échange :

  1. taux d’utilisation de la flexibilité : fraction de la consommation « flexible » effectivement utilisée sur la période. Attention : dur à extraire de l’algo, à creuser. (je lance une première simulation sans (youen))
  2. taux d’utilisation du stockage : moyenne de la puissance fournie uniquement en charge (équivalent à : % de temps rempli).
  3. Pour l’import (et l’export) :
    1° quantité d’énergie E/I sur la période (éventuellement à moyenner ou ratio/taux d’import).
    2° sur les heures de l’année : nombre de créneaux où le territoire est import-/exportateur
    3° Maximum absolu E/I
  4. Autonomie du territoire : Ratio d’autoconsommation (Prod ÷ conso) moyenné sur la période
  5. analyse de fréquence des pics de consommation et d’import : on établit la monotone de puissance, et on retient les valeurs à 5% et 95% du temps.

=> Total : 13 indicateurs par simulation.

Ce fil est ouvert à vos réactions / ajouts / questions, pour que ce travail de prédim soit le plus complet possible :wink:

Point 4 (Ratio d’autoconsommation : la définition corresponds plutôt au taux de couverture) Afin d’avoir une cohérence des définitions avec d’autres projets territoriaux, je vous propose les éléments suivant :
Taux d’autoconsommation : Part de production autoconsommée (Production consommée / Production
totale).
o Taux d’autoproduction : Part de consommation autoproduite (Consommation autoproduite / Consommation
totale).
o Taux de couverture : capacité d’autoproduction (Production totale / Consommation totale).

1 « J'aime »

Bonjour Stéphane. Bien reçu. Le ratio d’autoconsommation n’est pas exactement le taux de couverture, mais nous allons le renommer « moyenne du taux de couverture heure par heure à l’échelle de la simulation ». Cette méthode de calcul permet de prendre en compte l’impact de la flexibilité (qui ne fait varier ni la consommation globale, ni la production globale). Cependant si tu juge intéressant d’avoir le taux de couverture, je peux également sortir cette donnée de l’outil de simulation.
Pour ce qui est des autres éléments que tu as proposé, ils seront implémenté sous peu, lorsque j’aurais fini la documentation de l’outil

Bonjour Youen.
Effectivement la taux de couverture et différent du taux d’autoconsommation.
Le taux d’autoconsommation prends justement dans son calcul l’impact de flexibilité, puisque l’on prends en compte dans le calcul la production consommée localement vs la production totale.
Le suivi du taux d’autoproduction présente également un intérêt pouvant permettre de mesurer certains décalage d’usage de consommation.

N’hésite pas à m’appeler si besoin.